La géolocalisation est une méthode permettant d’obtenir et de transmettre la position géographique d’une personne ou d’une ressource

Les principales méthodes de géolocalisation sont :

  • Géolocalisation basée sur l'analyse d'un signal émis par des satellites par un dispositif électronique (essentiellement GPS aujourd'hui, Galileo bientôt).
  • Géolocalisation utilisant le réseau de téléphonie mobile digitale (ID de cellule, ou triangulation), et le signal émis par le téléphone.
  • Analyse d'une adresse postale par rapport à un référentiel, on parle alors de géocodage.

Dans le premier cas, on équipe le véhicule ou le matériel à géolocaliser d’un récepteur GPS comprenant également un système GPRS pour transmettre la position par un réseau de téléphonie mobile, avec un abonnement Télécom de type "data". La précision est de l’ordre de 10m.

Dans le second cas, c’est le téléphone lui-même qui est localisé, il n’y pas donc pas besoin de GPS. Toutefois la précision de la géolocalisation ainsi obtenue est beaucoup moins bonne (de l’ordre du km en campagne, 200m en villes).

Les positions géographiques sont ensuite centralisées sur un serveur, et permette une utilisation de type temps réel (suivi de flotte, déclenchement d’alerte, recherche de ressource sur le terrain) ou différé (statistiques d’utilisation, de kilométrage, de vitesse de service, analyse d’incident...)

D'une manière générale, l'intérêt de la géolocalisation est de permettre une plus grande rapidité d’intervention, en connaissant les positions des personnes sur le terrain, d’améliorer le service, et de mieux maîtriser la qualité, par exemple en analysant les éventuels incidents à travers les historiques de déplacement.

La géolocalisation des salariés d’une entreprise a des implications légales et sociales. Sur ce sujet on pourra lire ce dossier de la CNIL.

Qu'est ce que la sectorisation ? Didier Robert, Directeur Adjoint GEOCONCEPT

Découvrez la solution de géolocalisation et de suivi en temps réel Opti-Time