Etymologiquement "description d’un lieu", la topographie désigne l’art de mesurer puis de représenter sur un support donné (plan ou carte) les formes et caractéristiques d’un lieu (éléments naturels - relief, hydrographie... - ou artificiels - bâtiments, routes...).



Le levé topographique donne lieu à deux types de représentation :

  • les plans topographiques, tels que les plans cadastraux ou les plans d’urbanisme particulièrement utiles aux collectivités locales pour la gestion territoriale.
     
  • les cartes, représentation détaillée d’une vaste étendue.

 

La topographie s’appuie sur la géodésie qui s’occupe de la détermination mathématique de la forme de la Terre (forme et dimensions de la Terre, coordonnées géographiques des points, altitudes, déviations de la verticale...).


La topographie s’intéresse aux mêmes quantités, mais à une plus grande échelle, et elle rentre dans des détails de plus en plus fins pour établir des plans et cartes à différentes échelles.


La cartographie proprement dite est l’art d’élaborer, de dessiner les cartes, avec souvent un souci artistique et ne doit pas être confondue avec la topographie.